Attention à la passivité

-->

 

Attention à la passivité

Il est, dans l'univers de la pensée, une loi de genre.

Chaque être humain est doté de deux principes:
le principe masculin, ou actif, le principe féminin, ou passif.
Lorsque vous agissez, c'est le principe masculin qui domine. Au moment où vous n'agissez pas, c'est le principe féminin qui prévaut: vous êtes passif.

Or, lorsqu'on est passif, que se passe t-il? On subit les forces agissantes.
Nous sommes, sur cet océan qu'est la vie, un navire: lorsque les machines du bateau ne sont pas en action pour le conduire là où le capitaine - l'esprit en nous - veut aller, il subit les courants et va à la dérive.
Ceci doit vous faire comprendre que, lorsque vous n'êtes pas chargé à bloc de pensées positives, donc agissantes, vous êtes passivement à la merci des pensées, des images, des suggestions négatives qui vous atteignent et ne demandent qu'à vous influencer, vous entraîner.
Tout ce que nous voyons et entendons, toutes les pensées invisibles que nous captons, tombent comme des graines dans notre subconscient, lorsque nous le laissons passif et sans défense. Et là, elles germent.
Remarquez-vous combien certains films effrayants, certains livres noirs, les faits divers des journaux, certaines personnes puissamment pessimistes, vous laissent déprimés et anxieux? Ils sèment dans votre être passif de mauvaises graines qui, si vous ne réagissez pas activement, continuent à grandir, alors même que vous avezoublié ces histoires ou ces gens.
Encore une fois, faites bonne garde. A vous de n'accueillir que les pensées-germes de belles réalisations.
Opposez un "non " catégorique à toute vision d'angoisse, en affirmant, sur le principe féminin passif, la prépondérance du principe masculin créateur, actif.

Marcelle AUCLAIR
Le livre du bonheur