se laisser aller

-->


Quand rien ne les oblige à réagir, à faire des efforts, les humains ont tendance à se laisser aller. Il leur faut des difficultés, des épreuves, alors là ils se reprennent et mobilisent leurs énergies afin de redresser la situation. Et quand ils y sont parvenus, c’est fini, de nouveau ils se relâchent et retombent dans la paresse. Eh bien, c’est une erreur d’ajuster son comportement aux variations du monde extérieur. Quels que soient les événements, il faut toujours continuer à travailler, parce que le travail doit être toujours à la première place.
Les conditions s’arrangent, les difficultés s’aplanissent ?… C’est très bien, mais ce n’est pas une raison pour ralentir l’activité. Au contraire, il faut apprendre à utiliser ces conditions en donnant plus de temps au travail de la pensée, à la construction de son être intérieur."