MANDALA - créations page 1

-->

Pour la suite des pages descendre en bas de page

 

Mandalas, son origine et sa philosophie 
Mandala signifie cercle sacré en sanskrit (une langue morte indienne), anneau magique, centre ou ce qui est l’essence. C'est un symbole de vie, d'unité et de perfection.
Les mandalas - symbole d'unité et de paix 
Les Mandalas sont des outils d’harmonisation des énergies. La pratique et la création du mandala provient d’une technique spirituelle d’origine indo-tibétaine. Chez eux c’est un rituel sacré. Les mandalas sont construits suivant des règles très précises et strictes selon la tradition. Les mandalas permettent à l’homme de se relier au cosmos. Ils sont symboles d’unité, de totalité et de perfection. Depuis l’origine de la vie humaine et dans toute les cultures le cercle a été employé pour représenter l’ordre universel ainsi que les puissances divines. Il est symbole d’unité, de totalité et de perfection. 
Les effets de Mandalas sur nous
En Orient, les mandalas sont employés comme un support à la méditation et au développement spirituel. En Occident, ils ont été introduits dans la psychologie par Carl Jung qui s’est intéressé aux mandalas par son aspect thérapeutique. Il s’est servi de ce support pour mieux connaître le psychisme de ses patients. Jung a dirigé de nombreuses recherches sur le symbolisme des mandalas dans des cultures très différentes, mais aussi en tant qu’expressions spontanées dans les danses, les rêves ou les dessins réalisés par lui-même et ses patients. Ainsi il nous fait découvrir le monde des symboles et nous a révélé un trésor d’informations. Il a définit les archétypes, qui sont des symboles universels, parmi eux nous trouvons les mandalas.
Le mandala est un outil de transformation et de développement personnel. Il  nous met en équilibre et il stimule en nous de nouvelles idées créatives qui sont capables de s’orienter vers un but constructif.
Contempler, dessiner ou colorier des mandalas permet de nous harmoniser, de nous centrer, nous aide à retrouver l’équilibre. C’est une forme de méditation active et curative qui apporte paix et harmonie intérieure. Le mandala nous met en contact avec notre sagesse profonde. Quand nous regardons un mandala, il nous centre, il nous harmonise et il nous donne le silence et la paix. Contempler des mandalas  c’est plonger au centre de soi-même pour revenir renouvelé et baigné par un immense sentiment d’harmonie, sérénité et calme intérieur.
Un mandala comme moyen d'expression
Les mandalas sont de plus en plus populaires dans le monde entier. Que ce soit pour l'art ou pour la vision spirituelle qui s'en dégage, les gens trouvent une fascination à contempler les mandalas et à les utiliser comme outil de croissance. 
Le langage des symboles et de l’art sont universels parce qu’ils font appel à une partie de l’inconscient qui est commun à tous les êtres, dans toutes les civilisations et toutes les cultures. L’art a été le premier langage de l’homme et est à l’origine du développement de la pensée. L’homme primitif est artiste.
Utiliser l'art comme moyen d'expression est une aptitude innée. L’inconscient s’exprime par les formes, les couleurs et les symboles, ainsi nous pouvons exprimer ce que nous ne trouvons pas des mots.
Il y a pas de façon incorrecte de créer des mandalas, toutes les façons sont justes et correctes.Le plus important est de laisser aller sa créativité et son imagination. Au contraire des mandalas traditionnels, les mandalas personnels peuvent contenir un nombre illimité de motifs et de symboles. Le mandala permet à chacun de trouver son propre centre, son espace sacré, son propre langage.  Chaque mandala est une représentation de l’état de l’âme, de l’humeur et de la sensibilité de celui qui le dessine, il est l’expression de la totalité d’une personne. C’est un reflet de son expérience  intérieure ainsi que de son état du moment.
Comment colorier des mandalas ?
Il n’y a pas des règles préétablies concernant la façon de colorier des mandalas. Sentez-vous libre et laissez-vous aller. Demandez-vous souvent : ‘De quoi ai-je envie ? Quelle couleur me plaira maintenant ?’ Et sachez que vous ne pouvez pas vous tromper. Acceptez que quoi que vous fassiez, c’est exactement ce que vous devriez faire.
Certaines auteurs disent que  si vous êtes une personne timide et que vous avez besoin d’expansion, de liberté, il est recommandé de colorier du centre vers l’extérieur et si au contraire, si vous êtes dans un état nerveux, agité, vous devez colorier de l’extérieur du mandala vers le centre. Si vous souhaitez vous  pouvez prendre cela en considération, mais tout en gardant à l’esprit que le  plus important est de se sentir libre et de se faire plaisir.  Le but de colorier de mandala est de s’exprimer,  de se sentir bien. Laissez-vous aller et faites-vous confiance. Vous allez tout naturellement faire ce qui est mieux pour vous, concentrez-vous à vous amuser, à vous détendre et  à vous faire plaisir.
Le fait d’avoir des règles précises et définit peut déjà être des  contraintes et il  n’est pas agréable que vous coloriez des mandalas en vous disant : « Oh, je me suis trompé, …Oh, je ne devrais pas faire comme ceci ou comme cela…Oh non, je dois recommencer…. » Vous pouvez vous dire : « Cette fois ici je veux faire un effort et colorier ce mandala en allant du centre vers l’extérieur », mais si vous oubliez, ou se vous vous trompez, acceptez comme une expérience et  continuer joyeusement.
La plus part des gens vont colorier d’une façon irrégulière, parfois allant du centre vers l’extérieur et parfois de l’extérieur ver le centre du mandala…l'essentiel et de rester centrer, de s'amuser et de se faire plaisir.
Quand doit-on faire des mandalas ?
Tous les moments sont bons pour faire, contempler ou colorier  des mandalas. Les mandalas ne sont pas que pour les enfants « perturbés »… C’est pour tous. Pour tout le monde.Il est vrai qu’ils sont très utilisés pour les handicapés mentaux…car cela aide à structurer le mental, à s’organiser…Souvent les gens découvrent les mandalas lorsque ils sont en période difficile, en grande difficulté, alors il y a une association, un peu compréhensible, de mandalas avec thérapie, mandalas avec période difficile, mais le mandala est un outil d’unité, d’unification, d’harmonisation, de détente, de plaisir… En effet, nous ne devons pas atteindre avoir beaucoup de problèmes or avoir des difficultés pour faire de mandalas… on peut le faire tout le temps. (Et on le fait tout le temps, même sans le savoir) C’est une nourriture pour le mental. On parle aujourd’hui sur l’importance de manger des fruits, c’est cela.  Faire des mandalas c’est comme manger un fruit. C’est un fruit pour le mental.  Certaines personnes disent : « j’ai déjà fait des mandalas l’année passée… je ne vais plus le faire. » C’est la même chose que dire : «  J’ai déjà mangé un fruit l’année passée, je ne veux plus en manger ».
Le mandala est un outil d’unification, car il fait travailler les deux côtés du cerveau. Nous savons que nous avons deux hémisphères. Le côté gauche est rationnel, logique, mathématique, tandis que le côté droit s’occupe de tout ce qui est émotionnel, créatif, irrationnel, symbolique… Ce n’est pas un ou  l’autre, côté gauche ou côté droit, rationnel ou irrationnel, conscient ou inconscient, c’est un et l’autre. Les deux, il n’y a pas de conflit, de dualité, il y a unification, l’unité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Sous-pages :