L'Aromathérapie

-->

 

Qu'est-ce que l'aromathérapie ? Définition, explications...

Branche de la phytothérapie, l'aromathérapie consiste en l'utilisation des huiles essentielles comme thérapie médicale.

Aromatherapie

Selon la légende, René Maurice Gattefossé, un chimiste parfumeur, se brûla grièvement les mains lors d'une expérience malheureuse dans son laboratoire.

Tout d'abord soigné par la médecine dite conventionnelle, la plaie ne guérissait pas et sa main fut par la suite atteinte de gangrène.

En dernier recours, le laborantin appliqua alors sur sa brûlure de l'huile essentielle de lavande.

Le récit veut que les résultats se firent spectaculaires, ce qui confirma son intuition selon laquelle les essences naturelles possédaient de véritables vertus thérapeutiques.

Il consacra alors le reste de sa vie à la recherche de leurs propriétés et baptisa cette nouvelle technique l'aromathérapie.

Le principe est simple, les sécrétions naturelles des végétaux sont récupérées grâce au procédé de distillation, permettant de récupérer une huile pure, 100% naturelle.

Ceci explique d'ailleurs le prix élevé des huiles essentielles.

Pour exemple, l'obtention d'un litre d'huile essentielle de rose, nécessite au préalable une récolte de plus de 5 tonnes de pétales !

Toujours considérées à l'heure actuelle comme une méthode médicale non conventionnelle, l'aromathérapie est de plus en plus prescrite par les professionnels de médecines douces comme traitement de maux divers.

 

Les huiles essentielles

Qu'est-ce qu'une huile essentielle?

L’huile essentielle est une substance odorante volatile produite par certaines plantes et pouvant être extraite sous forme de liquide. Bien qu'on les appelle huiles, ces substances ne contiennent aucun corps gras : une goutte déposée sur un papier s'évaporera sans laisser de trace contrairement à une huile végétale.

Le règne végétal compte plusieurs centaines de milliers d'espèces et 4 000 d'entre elles fabriquent des essences aromatiques; toutefois, seulement quelques centaines le font en quantité suffisante pour qu'on puisse les extraire. Aujourd'hui, l'extraction se fait surtout selon trois procédés.

  • Pression à froid, pour les zestes d’agrumes comme l’orange ou le citron.
  • Extraction par solvant, dont le dioxyde de carbone, surtout pour les fleurs fragiles.
  • Distillation à la vapeur, un procédé inventé au XIe siècle et le plus utilisé aujourd'hui.

L'extraction des huiles essentielles est coûteuse, surtout à cause de la très grande quantité de matière première requise. Il faut compter environ 35 kg de plantes, en moyenne, pour obtenir 1 litre d'huile essentielle. Et c'est bien davantage dans le cas de certaines plantes comme la rose. D'où le prix élevé des véritables huiles essentielles. Car il existe aussi des huiles synthétiques, qui conviennent à la parfumerie, mais pas à l'aromathérapie.

Depuis des milliers d'années, les huiles essentielles sont utilisées couramment en cuisine, en médecine, en parfumerie et dans l'industrie cosmétique. Mais, c'est à la fin du XIXe siècle, en France, que commence l'histoire moderne de l'aromathérapie, au moment où l’on prouvait scientifiquement la capacité des huiles essentielles à neutraliser les bactéries (vers la même époque, on découvrait les antibiotiques, ce qui a eu pour effet d'écarter l'aromathérapie du champ de la médecine). On doit à René-Maurice Gattefossé, en 1928, la première utilisation du terme aromathérapie. On voit aussi, mais rarement, parfumothérapie.

pour en savoir plus, cliquez ICI