Respiration et relaxation en Sophrologie

-->

RESPIRATION ET RELAXATION

La respiration est la fonction clé de l'organisme, le fonctionnement de tous les organes du corps dépend du bon échange d'oxygène et de gaz carbonique. Une bonne respiration est la condition nécessaire au fonctionnement harmonieux des organes. Le contrôle de la respiration permet celui des émotions, combat la timidité, la crainte, développe l'assurance et la confiance en soi même.

On sait que les nerfs pneumogastriques innervent le diaphragme muscle respiratoire principal). La gymnastique du diaphragme réalisée dans la posture allongée sur le dos, ou debout, stimule les organes abdominaux en agissant par voie réflexe sur la fonction digestive (cela permet par exemple de lutter contre le ballonnement et l'inertie des certains organes). Le rythme respiratoire et le ryhtme cardiaque sont etroitement liés, la perturbation de l'un retentit sur l'autre et réciproquement. Si nous pouvons contrôler notre souffle, nous pouvons également contrôler notre rythme cardiaque.

La pratique de la respiration contrôlée calme, apaise, procure un sentiment de bien-être et de plénitude. Une observation attentive en soi d'une fonction inconsciente, comme la respiration, montre comme le contrôle du souffle favorise le côntrole de la pensée et vice-versa.

Voici quelques modes respiratoires relaxants simples à effectuer (tirés de la pratique de Hatha-Yoga) :

Respiration calme

Assis confortablement, ou couché sur le dos, se détendre.
Expirer progressivement et complètement, puis laisser pénétrer l'air de lui-même sans effort. Agir comme si l'on remplissait un compte-gouttes.
Etre conscient de l'acte respiratoire. Sentir le mouvement de 'abdomen, du diaphragme, des côtes, du thorax.
Renouveler l'exercice plusieurs fois calmement jusqu'à ressentir une réelle détente.
Exercice simple qui favorise la relaxation et améliore la concentration de l'esprit.

Respiration profonde complète

Vider complètement les poumons.
Inspirer : abaisser le diaphragme et gonfler à peine l'abdomen ; dilater la partie moyenne du thorax, écarter les côtes sans forcer ; bomber progressivement sans exagérer.

Expirer : abaisser les épaules tout en laissant descendre graduellement les côtes ; contracter les parois de l'abdomen afin de terminer la respiration. L'inspiration et l'expiration doivent se faire lentement et progressivement.

Respiration purificatrice

Se mettre en position debout, jambes écartées.
Inspirer lentement, profondément, complètement.
Retenir l'air pendant 5 secondes environ.
Expirer par à-coups, lèvres serrées comme pour siffler sans gonfler les joues.

Respiration pour améliorer l'élasticité du systéme respiratoire

Inspirer lentement et complètement.
Retenir l'air durant 3 à 5 secondes, tout en plaçant les deux mains de chaque côté de la cage thoracique.
Expirer en comprimant doucement les côtes avec les mains.


Respiration revitalisante
Se mettre en position debout, le corps droit, les jambes à peine écartées.
Inspirer profondément et complètement.
Tendre les bras en avant en les gardant relaxés.
Fermer les poings, contracter les muscles en fléchissant l'avant-bras sur le bras, les poings arrivant aux épaules.
Expirer en relachant la contraction des muscles .
L'exercice doit être assez rapide pour être efficace.
Il faut répéter ces exercices en moyenne 5 à 10 fois dans une ambiance calme.

Se concentrer sur les mouvements à faire