Je me découvre

-->

Je me découvre

"Au commencement, il y eut la présence de soi-même. Puis, l'amélioration du monde qui nous entoure commença d'abord par l'amélioration de soi-même.
Enfin, il y eut la présence du SOI." (E.B.L)

Qui suis-je? Comment ai-je appris à exister? Quelle image ai-je de moi-même? Quelles sont mes forces? Comment puis-je le mieux développer mon potentiel? Quelles sont les peurs qui m'habitent, comment les dépasser? Comment développer la confiance en moi et en la vie? Qu'est-ce qui m'empêche d'être heureux?
Voilà les questions qu'il nous faudra nous poser si nous voulons découvrir qui nous sommes vraiment.

Quelle image ai-je de moi-même?

Nous nous sommes tous fabriqué une image de nous-mêmes basée sur les éléments disponibles dans notre milieu. Cette image s'est construite à partir des influences reçues, des paroles que l'on disait de nous, des réflexions que l'on nous faisait ou des expériences que nous avons vécues et des conclusions qu'on en a tirées.
Des échecs répétés ou des propos dénigrants tels que "tu es nul, tu ne vaux rien, tu as mauvais caractère, personne ne voudrait d'un enfant comme toi, on ne peut jamais te faire confiance", ont pu nous donner une image négative de nous-mêmes.
A l'inverse, des commentaires valorisants tels que: "tu es jolie, tu es intelligent, tu es débrouillard, tu iras loin dans la vie, je suis fier d'avoir un fils ou une fille comme toi", ont pu nous donner une image positive de nous-mêmes.
Une saine image de soi ne peut que nous aider à construire notre estime de nous-mêmes, mais une image négative aura des conséquences défavorables dans notre vie aussi longtemps que nous entretiendrons cette image négative.

Cela demande du courage de se regarder bien en face, de se réconcilier avec soi et son passé; mais les récompenses en valent largement les efforts.
Pour beaucoup de personnes, "connais-toi toi-même" équivaut à "sache ce qu'ont pensé ceux qui avaient de l'importance pour toi dans la vie".

Lorsqu'on a une piètre image de soi, on peut chercher à compenser cette image défavorable de nous-mêmes en devenant performant dans tout ce que l'on entreprend ou encore en se lançant des défis toujours plus grands pour tenter de se convaincre que l'on est quelqu'un de bien.
Mais sous cette façade d'autonomie et de réussite se cache parfois un moi malheureux qui se sent vide et qui doute qu'il puisse être aimé pour lui-même, et qui croit qu'il n'est aimé que pour ce qu'il représente et pour ce qu'il peut apporter aux autres.

Comment croire que l'on est digne d'être aimé lorsque l'on a cru qu'on était détestable, méchant ou que personne ne voudrait de nous?

Comment croire que nous sommes une personne agréable, lorsqu'on a cru qu'on avait un mauvais caractère?

Comment croire que l'on a de la valeur lorsqu'on nous a dit que l'on était nul, qu'on était bête ou sans cervelle?

Comment croire qu'on est jolie lorsqu'on se moquait de nous, qu'on mettait l'accent sur ce que nous n'acceptions pas de nous-mêmes, tel que notre grosseur, notre grandeur, la texture ou la couleur de nos cheveux ou de notre poitrine?

Le drame, c'est que nous les avons crus et qu'aujourd'hui, nous ne pouvons croire ceux qui nous disent que nous sommes merveilleux. Nous tentons par tous les moyens de démontrer aux autres ce dont nous sommes capables, mais lorsque les autres nous apprécient, nous mettons en doute ce qu'ils nous disent. Pire, nous croyons qu'ils cherchent à nous manipuler ou à nous séduire.

Je découvre mes forces

"La vraie générosité, c'est de croire en l'autre"
Yvan HERIN

"Ce quon appelle un défaut est en réalité une force non maîtrisée"
Claudia RAINVILLE

Fais 2 colonnes, une avec tes forces et l'autre avec tes faiblesses. Ce qui suit sont des exemples.

Mes forces
convaincre
avoir beaucoup d'idées
communiquer
débrouillardise
bon organisateur
humoriste
leadership (meneur)
ordonné
chanter
danser
mettre de l'ambiance
créer un décor
motiver les autres
créer avec presque rien
découvrir les besoins de l'autre
enseigner
écrire
Mes faiblesses
dispersion
je ne sais pas temporiser
action sans réflexion
impatience
manque de gestion
tendance à me dévaloriser
indécision
manque de confiance en moi
je ne sais pas prendre ma place
difficulté de travailler en groupe
insécurité financière
doutes de moi-même
rancunier
peur de la critique
difficulté à écouter les autres
orthographe

Comment utiliser mes forces et dépasser mes faiblesses?

Opter pour des activités où je peux utiliser mes forces et dans lesquelles je peux me faire aider au niveau de mes faiblesses
Par ex: si je réalise que je suis trop spontané dans mes décisions, je pourrai prendre conseil d'une personne qui a l'habitude de réfléchir avant d'agir.
par ex: si j'ai de la difficulté à me discipliner, j'accepterai qu'une personne m'aide à établir un certain programme que je suivrai.
par ex: si j'aime écrire, mais que j'ai de la difficulté avec l'orthographe, je chercherai une personne qui maîtrise bien cette discipline pour corriger mes textes.


Claudia RAINVILLE

"Je me crée une vie formidable!"