La guérison à votre portée

-->

La guérison à votre portée

Il faut toujours essayer de comprendre pourquoi on a telle ou telle maladie. Toutes ont une raison.

Maux de tête qui évoluent en migraine

Une personne souffrant de ces maux de tête qui évoluaient en migraine avait été abusée et violée à plusieurs reprises.
Pour elle, le simple fait de sortir dans la rue s'avérait une menace. En comprenant l'origine de ses maux de tête-migraines,
elle put se donner les moyens de ne plus se sentir menacée. Elle observa que les violents maux de tête, dont elle souffrait
depuis plusieurs années, s'estompèrent pour disparaître complètement.

- quelles sont les émotions que je refoule?
- qu'est-ce qui m'insécurise ou me crée de la tension?
- de quoi ai-je peur?
- ai-je de la difficulté à exprimer mes besoins ou mes émotions?
- me suis-je déjà sentie menacée?

Les migraines sont la manifestation d'un trop-plein émotionnel par rapport à une situation où l'on a pu se sentir contraint ou menacé.
Les nausées et les vomissements expriment que l'on rejette cette situation. Il peut s'agir:
- de sa condition de femme; la migraine survient alors au moment de la période menstruelle
- de sa sexualité en rapport à des attouchements ou à des expériences sexuelles mal vécues;
- d'une situation d'emprise ou d'impuissance vécue dans l'enfance; ainsi, la migraine se manifeste chaque fois que l'on se sent
contraint d'aller à un endroit ou de faire des choses dont on n'a pas envie
- ou encore le fait d'être favorisé par rapport à ceux que l'on aime et que l'on considère désavantagés.

Enfin, la migraine peut être l'expression d'une culpabilité de vivre.
Chaque fois que l'on éprouve de la joie ou du plaisir.

Il faut tenter de se rappeler la première fois ou l'on a ressenti cette migraine. Quelle était ma situation à ce moment-là?
Qu'est-ce que je vivais?

Nous avons donné à notre subconscient un ordre: pareille situation = migraines. Il faut donc lui donner un nouvel ordre: pareille situation = sérénité.
C'est alors, que vous verrez les migraines disparaîtrent.

Oedème aux jambes

Les jambes représentent la capacité d'aller de l'avant. Le mal de jambes est souvent relié à la peur d'avancer vers de nouvelles situations.
exemple: j'aimerais changer d'emploi, mais je n'en ai pas les moyens ou je ne possède pas les diplômes nécessaires.

On peut également se sentir limité par une personne ou par notre environnement ou même par le temps.
On peut avoir les jambes enflées à la fin de la journée parce qu'on ne cesse de penser à tout ce qu'il nous reste à faire avant d'aller dormir.


Richard BACH disait: "il ne t'est jamais donné un rêve sans le pouvoir de le réaliser".


- ai-je peur d'avancer vers une nouvelle situation?
- ai-je peur de ne pas y arriver, de manquer de temps?
Me sentirais-je partagé entre mon désir d'avancer et la crainte de déplaire ou de décevoir?

Claudia RAINVILLE