Les mots de la religion

-->

Il y a aussi les programmations d'ordre religieux du genre:

-souffre dans cette vie tu auras la vie éternelle

- il faut gagner son pain à la sueur de son front

- chacun doit porter sa croix

- il est plus difficle à un riche d'entrer au ciel qu'à un chameau de passer par le chas d'une aiguille

Voilà pourquoi il y a tant de souffrance sur la terre. Au nom du pouvoir, certains cerveaux voulant dominer la masse nous ont programmé à être malheureux et dépendants de facteurs extérieurs à nous-mêmes.

On nous a fait croire que nous n'avions pas accès à notre ordinateur, que tout était programmé à l'avance par une autorité suprême et que nous n'avions qu'à subir ce qui avait été décidé pour nous. Or, il n'y a rien de plus faux.

Le destin, est la fonction automatique qui prend la relève lorsque l'on ne prend pas notre vie en main. Reprends les commandes et tu verras ta vie se transformer pour le meilleur, autant en ce qui concerne ta santé que ton bonheur. Ce qui n'exclut pas de croire en un Dieu.

Pour reprendre notre vie en main, il faut être attentif aux paroles que nous prononçons, mais surtout à ces expressions que nous avons l'habitude de dire: "j'ai du mal à...", "j'ai de la misère". Le seul fait de répéter ces phrases finit par nous créer des maux et le fait de dire "j'ai de la misère..." engendre des situations misérables. Si nous disons encore ces phrases, il faut de suite ajouter "j'annule" en remplaçant par "j'ai un peu moins de facilité" soit "j'ai de plus en plus de facilité" selon la situation. Toujours reprendre par une phrase qui, elle, aura une répercussion favorable. Par exemple, si je m'entends dire "je suis nulle", je m'arrête, j'annule et je reprends en disant "je m'améliore".

Ce qui importe, c'est l'image que forme le mot que j'utilise. Si vous dites: "dans la vie y a rien qui marche" que vont devenir vos jambes?

Donc, pour utiliser favorablement ton ordinateur qu'est ton cerveau:

- tu seras attentif aux paroles et aux expressions que tu utilises

- tu annuleras celles qui peuvent avoir des répercussions défavorables

- tu t'empresseras de les remplacer par des paroles ou des expressions à caractère agréable et favorable.

Prends l'habitude d'utiliser des mots forts: merveilleux, extra, super, fantastique, je suis de plus en plus enforme, je vais de mieux en mieux etc.. au lieu de c'est l'enfer, c'est épouvantable, effrayant, écoeurant, je traîne, je suis nulle. Ces dernières formules ont un effet désastreux sur notre corps, tandis que "de plus en plus" et "de mieux en mieux" sont favorables.

Le subconscient qui reçoit ces formules fait en sorte qu'il y ait effectivement amélioration.

Claudia RAINVILLE

La guérison à notre portée