Ma Frenchcoco

 

Pour mon amie Lorraine


Ma Frenchcoco

 

Bouche bée,
béate d'admiration,
elle regarde la baie de Menton,
l'abeille butine
les fleurs du balcon,
volant de l'une à l'autre
dans une sorte
de ballet.

Balayant la mer du regard,
elle pense
à tout ce qu'elle a laissé
derrière elle.
C'est ici
qu'elle veut finir
sa vie.

Les petites ruelles
l'attirent
comme un aimant.
Elle va monter
le plus haut
que ses jambes
lui permettront,
pour regarder vers l'horizon,
là où sont restés
ceux qu'elle aime.

Elle aime ce pays,
terre de ses ancêtres,
depuis des années,
elle en rêve,
et pour cela
elle achetait
des citrons au marché.

Marcher ne lui fait
pas peur,
demain,
dès le lever du soleil,
elle ira
se jeter
dans la Méditerranée,
ne plus faire qu'un
avec elle,
dans ses vagues,
elle se roulera
jusqu'à ce que la fatigue,
lui fasse oublier
tout ce que là-bas
elle a laissé.

©Maribel, le 11 avril 2013

 

 

retour.jpg