Mon bel ami





Mon bel ami

Je t'ai reçu petit, un très joli cadeau,
Déjà tu étais fier de tes bourgeons éclos.
Je te parlais, choyais et te versais de l'eau,
Quelques gouttes d'engrais pour un beau crescendo.

Oh, oui, tu as grandi, même devenu beau,
Jolies fleurs roses, tu m'as fait en cadeau.
L'été, la terrasse devenait ton royaume
Et de là, sur mon coeur, tu jetais un doux baume.

La fin de l'automne ce ne fut pas cadeau,
Je voulais te chérir, toi mon plus beau joyau.
Te voir te dégarnir malgré l'atomiseur,
Plus de fleurs, de feuilles, cela me faisait peur.

Au printemps revenu, tu rendais tes bourgeons
Que je voyais fleurir et se multiplier.
Pourtant, de jour en jour il y eut abandon,
Tu as fané l'été, je t'aimais mon laurier.

Maribel, le 11 février 2011

retour.jpg