Quand un être nous manque

 

Quand un être nous manque

Comment te dire que tu manques à ma vie ?
Tous ces moments de joie, pourquoi es-tu partie
Trop tôt, nous avions des choses à partager ?
Nos pensées et nos peines à évoquer.

Te souviens-tu encor de nos éclats de rire,
Les mots que nous partagions sans nous contredire ?
Nous avions des discussions inépuisables
Quand nous constations nos pensées semblables ?.

Les enfants grandissant étaient source de joie,
Notre sort ne méritait pas qu'on s'apitoie.
Si tout n'était pas rose, étions heureuses
De nos retrouvailles toujours merveilleuses.

Tu me manques, amie, j'avais besoin de toi
Pour poursuivre notre vie avec la foi,
De notre amitié sans cesse renouvelée.
Depuis ton départ je ne suis pas consolée.

Maribel, le 16 septembre 2012

 

 

retour.jpg