Trois générations




Trois générations

Petite Janelle, toi qui es sortie
Du ventre de ta mère, ma fille,
Avec tes grands yeux aussi bleus
Que les cieux un jour de grand soleil,
Tu as ravi mon coeur en demi-sommeil.

Pour toi, j'ai fait la majorette
Levant bien haut mes gambettes,
Pour ouïr le son de ton rire
J'ai fait toutes les pitreries.
Tu as ouvert la porte de mon coeur.

Tes petits bras m'enlacent,
Devant toi je m'efface.
Quand de ta main tu sors du sac
Un bisou que sur ma joue tu plaques,
Je reçois mon aphrodisiaque.

Si mon petit doigt m'avait dit
Que tu m'apporterais tant de joie,
De le savoir mon coeur aurait bondi.
Tu ôtes toutes mes patte-d'oie,
Avec toi, chaque jour je rajeunis.

Maintenant tu es la grande soeur
De bébé Lila qui fait ton bonheur.
Pour toi, mon coeur, c'est la plus belle
Et moi je recommence le cérémonial
Le temps passe vite de vous voir grandir.

Maribel
le 7 novembre 2010


 

retour.jpg