La souris et le singe

 

souris-singe.jpg

La souris et le singe


Une souris grise coincée derrière un mur,
Tentait en vain d'attraper un dé de fromage.
Un singe, attiré par ce jeu, entama son verbiage.
La dégageant,il lui parla dans un doux murmure :
Hé, bonjour, petite souris,
Que tu es jolie, tu me parais bien affamée.
Tu es si agile et si raffinée,
Je te dis la vérité, en toute amitié.
A ces mots, la petite souris, rit aux éclats,
Et pour montrer son talent, se tint sur deux pattes,
Elle devint aussi grande qu'une rate.
Le singe tout surpris lui dit : ohlala,
Petite souris, je ne te savais pas si bien nantie,
Peux-tu donc monter dans mon arbre ?
La souris sans hésiter monta sur la plus haute branche,
Et de là-haut toisa le singe, la main sur la hanche :
Tu croyais qu'avec tes beaux mots,
J'allais me laisser prendre, pauvre idiot,
Je suis petite mais bien plus futée que toi !

Le singe la regarda d'un air pantois.
Il apprit ce jour-là, que faire de belles grimaces
Ne lui apporterait jamais que de la disgrâce,
Que son beau verbiage ne suffisait pas
Pour attraper ne fusse qu'un petit appât.

Maribel, le 22 février 2013

 

 

retour.jpg