Dame fibromyalgie

 

Ce poème est dédié à toutes mes soeurs fibromyalgiques,
maladie invisible, insidieuse et combien douloureuse




Dame fibro

Voila des années, des mois, des jours que je n'ai plus vu le soleil,
Que t'ai-je donc fait pour me poursuivre jusque dans mon sommeil?
Inlassablement, tu pétris mon corps sans aucun remord,
Tu ne me laisses aucun répit me lacérant comme un toréador.
Est-ce la nuit ou bien le jour, je ne sais plus, j'ai mal partout,

C'est dans la tête, dit le docteur, mais moi je vis dans la douleur.
Marchez Madame, faites du sport. Sera t-il mon accompagnateur?
Bouger me fait hurler, monter, descendre c'est à pleurer,
Mes bras me lâchent, ma tête aussi, il m'arrive de tout oublier.
Mais qui donc comprendra ce mal qui me ronge et qui ne se voit pas?

La tendresse, la vie amoureuse, croyez-vous que je suis heureuse?
Les caresses, les câlins sont pour moi plaies douloureuses.
Il n'a pas compris, il n'a pas eu la force, il est parti.
Mais Maman, tu es toujours couchée, m'ont dit les petits,
Ils ne savent pas combien Maman voudrait être forte pour eux.

Dix années ont passé, sans connaitre le pourquoi de cette atrocité.
Vous faites la grippe ! Vous avez un virus ! Mais j'en ai fait des milliers
Avant qu'un jour ne tombe le bon diagnostic me condamnant d'un ton lyric.
D'accord, j'ai la fibro, qu'allez-vous faire pour moi maintenant ?
Maladie orpheline, Madame, il faudra vivre avec des médicaments.

Merci mon Dieu, je suis bien-soignée à présent,
Mais combien de mes soeurs peuvent en dire autant?

 

Maribel, novembre 2010



retour.jpg