Le petit sac à dos (conte)

 

 

Le petit sac à dos

Alors que je rangeais un placard, je ressortis un petit sac à dos en cuir noir qui ne m'avait jamais beaucoup servi parce que trop petit.
J'hésitais, vais-je le donner ou encore le garder? Lorsque j'entendis "je m'ennuie tu sais, je n'ai presque pas servi, tu m'as jeté dans ce placard, je n'aime pas rester dans le noir".
Eberluée, je regardais mon petit sac, une grosse larme coulait sur sa joue toute chiffonnée.
J'en eu moi aussi les larmes aux yeux. Je le pris dans mes mains, le regardant bien dans les yeux,
je lui dis: "tu sais, je ne vais pas te donner, je vais te garder, tu vas voir, tu vas faire quelque chose que tu n'as jamais connu."
Là, avec sa bandoulière, il a effacé sa larme et m'a sourit.
"C'est vrai, je vais à nouveau te servir?"
Il était tout ragaillardi, son cuir s'est tendu, a repris sa belle forme de petit sac à dos et j'ai même eu l'impression qu'il reprenait des couleurs.
Il sautait dans mes mains comme un enfant à qui l'on vient de donner un cadeau.
Alors je lui soumis mon idée:"tu sais que j'ai une petite Jaja, tu l'as certainement déjà entendue babiller". Avec un grand sourire il hocha la tête.
"Nous allons lui faire une surprise tous les deux, je vais te remplir de bisous et elle pourra venir en chercher quand elle en voudra".
"Wouaw, ça c'est une idée géniale qui me plaît, me répondit-il. Tu crois que Jaja saura m'ouvrir?"
Question très pertinente pour un sac! Je lui répondis alors "nous allons te laisser ouvert jusqu'à ce qu'elle puisse t'ouvrir et te fermer."
C'est depuis ce jour-là, que Jaja a pris le sac à bisous de Mamy et avec sa petite main les plaquaient sur ses joues.
Depuis lors mon petit sac à dos revit, d'autant plus qu'il sait qu'il y a maintenant une petite Lila qui va aussi piquer les bisous de Mamy.

Il faut toujours avoir un petit sac à bisous chez soi,
sans oublier de le remplir lorsqu'il vous dit qu'il est vide.

Maribel le 6 mars 2011 ©

 


 

retour.jpg