Veille de noël




Veille de noël

Assis sur une chaise, il joue pour les passants
Les airs de noël sur son instrument à vent.
Ses doigts, malgré le gel, pianotent sur les touches,
Le trottoir couvert de neige autant que sa sacoche.

Rien ne peut l'arrêter, pas même le froid polaire.
Quelques badauds lui jettent un regard circulaire.
Il joue pour son bon plaisir, l'accordéoniste,
Sur le sol, pas de chapeau, c'est un grand fantaisiste,
Juste une boîte en forme d'accordéon ouvert,
Vestige de son passé dans les cafés-concerts.

Une petite vieille auprès de lui approche
Tenant dans ses mains un bonnet pour sa caboche.
D'un hochement de tête, il remercie la dame,
Pas question pour lui d'arrêter ses longues gammes.

Aujourd'hui, c'est noël, il jouera très tard,
Peut-être jusqu'au retour des derniers fêtards.
Quelques pièces de monnaies tintent ce soir,
Il boira un rouge avant le retour au dortoir.

©Maribel, le 22 décembre 2010

 

 

retour.jpg