Le diablotin

Leçon de poésie classique

 

Le diablotin

 

Il y a des esprits au ton diablotin
Qui lancent bien souvent des mots qu'on véhicule,
Encor faut-il avant digérer la pilule.
Drôles de fantômes au regard cabotin !

Ils ont déambulé dans leur triste destin              
Tentant à tout moment, avant le crépuscule,
De jouer au malin et cela sans scrupule,
Bien sûr, chacun devait trouver un chérubin.

Mais malin qui veut bien, pas question qu'on m'abuse,
Ils peuvent bien tenter, de leurs jeux je m'amuse,
Rien ne peut me toucher, même pas le meneur.

Vraiment c'est inouï, qu'ont-ils donc dans le crâne
A vouloir chaque instant jouer le cajoleur,
Lorsque vous êtes pris le gros malin ricane.

© Maribel, juillet 2013

 

retour.jpg