Ma ville


vertetvieuxverviers.png

Ma ville

De vert et vieux tu es née,
Riche de ta renommée
De tes usines textiles.
Une des plus belles villes.

Je ne te reconnais plus,
N'y vivent que des exclus.
Ma ville a perdu sa vie
Rien ne m'y réconcilie.

Plus aucune rue n'est propre
Il n'y a que du désordre.
Les malfrats en font leurs nids
C'est le règne des caïds.

Le ruisseau si enchanteur,
"La Vesdre" n'a plus de couleur.
Ce couloir si naturel
Restera t-il éternel ?

Les usines ont fuit la ville,
Enlevant les mains habiles
Créant les beaux textiles.
Oui, maintenant tout vacille.

© Maribel, le 8 septembre 2012

 

 

retour.jpg