Désolation

deforestation.jpg

Désolation

Dans les yeux du soleil j'ai regardé le monde
Se vautrant dans des pieux mensonges. Immonde!
L'argent et la gloire sont devenus des dieux,
Le monde s'englue, perd son âme! Vicieux!

Dans les yeux du soleil, j'ai aimé la nature,
Elle fleurit, vit au rythme des saisons. Pure!
L'arbre grandit sans se poser des questions,
La rivière poursuit son lit. Créations!

Dans les yeux du soleil, j'ai vu de l'amertume
Envers l'homme déforestant pour du bitume,
Chacun cherchant pour lui la gloire! La fortune.

Dans les yeux du soleil, j'ai admiré la mer,
Au rythme des marées sans regret amer,
Suivant les mouvements et le chant de la lune.


Maribel, le 03 juin 2012

 

retour.jpg