Je me souviens..

 

Je me souviens...

 

Vois-tu, il me revient une réminiscence
De ce beau temps passé où je portais flambeau,
Voulant faire toujours de ma vie un tableau,
Cela n'est pas connu, je t'en fais confidence.

Il est bien loin déjà le temps de l'innocence.
Je l'ai souvent trainé ce terrible fardeau
De mes larmes tombant sur le blanc du rideau,
Ma vie était bien loin de la grande opulence.

Ses mots tombaient toujours sur moi en éteignoir,
Je n'avais plus le coeur, traînant dans mon peignoir
Une vie de pleurs, regrettant ma jeunesse.

Il me faisait penser à ce vieil escarbot
Qu'il  serait bien trop tôt du temps de sa vieillesse.
Je rêvais de partir sur un grand paquebot.

©Maribel, le 18 juin 2013



retour.jpg