Liberté



Liberté

Tu es l’écho qui pleure dans une quête d’absolu
Tant rêvé, espéré dans des cœurs éperdus
Te voilà acclamé au chant des troubadours
Avant d’être poème qui t’honore d’Amour
On te nomme liberté

Tu es le vol d’oiseau dans les airs éthérés
Leur force à fleur d’ailes pour toujours s’élever
Tu es l’eau de la source sinuant sur les pierres
Avant de devenir un lit pour la rivière
On te nomme Liberté

Tu es l’abeille voletant et butinant les fleurs
Ne sachant point que miel aura aussi son heure
Tu es le chant de cigale au parfum de lavande
Dont l’essence te porte et t’en donne l’offrande
On te nomme liberté

Tu es fenêtre d’espoir où respire l’horizon
L’éphémère beauté aux parures des saisons
Tu es ce nuage d’un jour au souffle d’un voyage
Ta course on voudrait suivre, tu n’es que de passage
On te nomme liberté

Tu es l’instant bonheur dessiné dans un rêve
Des ces cœurs prisonniers, une lueur si brève
Tu es ce combat au sacrifice d’une vie
Pour que d’autre par toi, en soit là affranchi
On te nomme liberté

Tu invites l’homme libre à déposer ses chaînes
Quand au poids des mémoires, il tombe brisé de peine
Tu es la graine enfouie, germant de l’invisible
Et l’aile s’ouvrant au cœur des possibles …
On te nomme LIBERTE

 ©Maribel et MClaire
le 17/01/2011



retour.jpg