Les humains vis-à-vis des autres

-->

 

Les humains ne sont pas toujours tellement fermés vis-à-vis des autres, ils voudraient bien les comprendre et les aider, alors pourquoi y parviennent-ils si difficilement ? Parce qu’ils restent malgré tout trop préoccupés d’eux-mêmes. Ils sont là comme aveuglés par le voile de leur nature inférieure, égoïste, personnelle, qui les empêche de distinguer ce qui se passe dans la tête ou le cœur des personnes qui les entourent. Même leur amour ne leur permet pas de voir au travers de ce voile. Aussi sont-ils parfois tellement étonnés des transformations qu’ils découvrent soudain dans le comportement de leur femme ou leur mari, de leurs enfants, de leurs amis : ils n’avaient rien vu ni senti venir !
Seul celui qui a maîtrisé sa nature inférieure et qui est devenu capable d’oublier ses points de vue,
ses préférences, peut devenir un bon psychologue."