Abandonner ses habitudes

 

 

"Celui qui décide un jour d’abandonner son ancienne vie pour marcher sur le chemin spirituel doit savoir qu’il risque de rencontrer beaucoup d’incompréhension de la part de son entourage. Mais que cela ne le décourage pas ! Et surtout, qu’il se dise bien que c’est à lui d’abord de se montrer raisonnable et conciliant. Que sous prétexte de vie spirituelle il ne se mette pas à négliger ses obligations familiales, à se couper des autres, à leur reprocher leur conduite et à leur faire des sermons. S’il veut les convaincre de la justesse et de la sincérité de ses aspirations, il doit employer son intelligence et son cœur à vivre en harmonie avec sa famille, ses amis, ses voisins, ses collègues de travail. Qu’il ne se laisse surtout pas aller au fanatisme, mais reste large et compréhensif : ce sera la meilleure façon de montrer qu’il a pris une bonne orientation. Lorsqu’on se met à proclamer à tout moment qu’on a trouvé la vérité et à vouloir l’imposer aux autres, cela prouve au contraire qu’on ne l’a pas trouvée, et on ne fait que se rendre insupportable et ridicule. C’est par la douceur, la gentillesse, la patience que l’on doit essayer d’amener ses proches sur la voie de la lumière."

Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

retour.jpg