L'enfant et le papillon

 

L'enfant et le papillon

 

Un papillon voletait de fleurs en fleurs, quand soudain il se posa sur une petite main.
L'enfant surpris dans sa rêverie tenta d'attraper le papillon, mais celui-ci se mit à tourner autour de lui.
"Pourquoi ne te laisses-tu pas prendre" demanda l'enfant, j'aime les papillons et je voudrais t'avoir comme ami".
Le papillon se mit à rire "tu ne me connais pas, comment puis-je devenir ton ami ?"
"Et bien, si je t'attrape c'est sûr que tu seras mon ami" répondit l'enfant.
Le papillon rit à nouveau "tu sais dans la vie cela ne marche pas comme cela, il faut d'abord apprendre à se connaître, il faut s'apprécier, se faire confiance"."
"C'est quoi se faire confiance ? demanda l'enfant.
"Se faire confiance c'est pouvoir compter l'un sur l'autre, c'est ne jamais faire quelque chose de mal contre son ami, ne jamais se mentir. Tu vois, tu as déjà voulu me posséder alors que tu ne me connaissais pas" dit le papillon."Je ne voulais pas te faire de mal, je voulais juste t'avoir pour moi" répondit l'enfant.
"On ne peut pas posséder un papillon, il est fait pour voler, pour vivre sa vie de papillon".
"Je t'aurais mis dans une jolie boite pour t'avoir toujours près de moi" expliqua l'enfant.
"Tu sais, aimer ce n'est pas enfermer l'autre dans une boite, c'est au contraire lui apprendre à voler de ses propres ailes. Personne n'appartient à quelqu'un, n'essaie jamais de posséder quelqu'un, ce n'est pas une preuve d'amour, c'est de l'égoïsme."
"C'est quoi l'égoïsme, demanda l'enfant."
"C'est ce que tu voulais faire avec moi, me mettre dans une boite pour te garder rien que pour toi. Mais un papillon ne t'appartient pas, il a d'autres amis papillons vers qui il doit voler."
"Donc, si je comprends bien, je ne peux pas avoir un ami pour moi tout seul ?"
"Si ton ami ne veut pas d'autres amis que toi, alors tu es son seul ami mais cela ne veut pas dire qu'il t'appartient. Tout comme le papillon, un ami n'appartient à personne. C'est une grande preuve d'amitié de laisser un ami partir quand il doit partir, cela ne veut pas dire qu'il ne t'aime plus, c'est seulement qu'il doit vivre sa vie. Un ami revient toujours vers son ami, comme moi, je reviendrai près de toi."
"C'est vrai, tu reviendras sur ma main ?"
"Bien sûr, dit le papillon, tout comme j'irai me déposer sur la main d'autres enfants, car tous les enfants aiment les papillons".
Cette nuit là, l'enfant rêva que des milliers de papillons venaient se poser sur lui.
Au matin, un papillon se posa un instant sur la fenêtre puis s'envola dans le ciel.

© Maribel, le 1er juin 2013

 

 

retour.jpg