Le coeur s'y mettra

-->

 

Le coeur s'y mettra

 

Je dis: "prononcez" et non point: "pensez" - car il se peut qu'au début le coeur n'y soit pas: le profond amour de nos ennemis ne peut être - sauf grâce exceptionnelle - que le résultat d'un lent travail sur nous-même, d'une progressive transformation.

Il en est de même du changement de la pensée négative en pensée positive. Les paroles prononcées vous aideront à effectuer ce changement, elles agiront sur vos cellules physiques et transformeront votre corps, sur vos centres émotifs et transformeront vos émotions, elles libéreront votre âme des nuages qui la ternissent et la rendront capable de réfléter l'esprit.

Bref, votre conscience agira sur votre subconscient, petit à petit. Et exercez-vous dans les toutes petites choses. Dominez vos mouvements d'humeur contre les objets, dans les petits détails de l'existence. Cette porte, pourquoi la claquer? Cette allumette qui n'a pas pris, pourquoi la jeter avec colère? A quoi bon ce mouvement de rage pour une maille qui a filé? Pourquoi cet éclair de fureur contre le chauffeur de l'autobus qui passe complet? C'est bien en vain s'ouvrir aux influences négatives, et émettre des ondes de violence, qui vous reviendront et qui anéantiront peut-être vos projets les plus importants.

 

Marcelle AUCLAIR

Le livre du bonheur