...et la vie continue

 

Et la vie continue

Après le départ de Nonoch vers un autre ailleurs, meilleur, la vie se doit de continuer.

J'ai réalisé mon rêve: vivre la fin de ma vie à la Côte belge

 

Voici le poème que m'a inspiré la vie à la mer

La mer du plat pays



Je la retrouve dans son immensité,
semblable et autre, comme tous les étés,
sauvage sous le vent qu'elle ne peut dompter,
la mer du Nord de mon plat pays aimé.

Le sable léché par ses vaguelettes
garde sur lui les traces de son humeur.
Dans le ciel volent bas les mouettes
attendant le pain des touristes de l'heure.

J'aime le plat pays et ses beaux villages,
tous ses canaux entourés de peupliers,
où les bateaux laissent dans leur sillage
traces d'écume, souvenirs oubliés.

Furnes et l'histoire aux relents du passé,
avec ses maisons aux toits en escaliers,
portant emblème du métier en fronton
nous a ouvert, de son parc, le portillon.

Au fond de ce parc nous avons retrouvé
le bistrot des amis de l'été passé.
Au son des cloches du beffroi avons bu
le nectar des dieux et des anges joufflus.

 

 

retour.jpg